K'naan et les Black Eyed Peas sur les Plaines d'Abraham

Son blogue : Vol de mots

Ces deux dernier jours nous sommes allés voir Thievery Corporation, K'naan et les Black Eyed Peas. Je reviendrai sur Thievery Corporation plus en profondeur mais je vais commencer en me penchant sur le mega concert qui s'est tenu sur les Plaines hier soir...

Une grande fébrilité entourait le venue de ce groupe à la popularité mondiale. Accrocher ce gros nom pop au programme était certainement un gros coup pour le Festival d'été de Québec.

D'ailleurs il a battu tous les records d'assistance et les entrées du site ont du être fermées plus d'une heure avant l'arrivée des Black Eyed Peas sur scène. C'était la folie générale. L'ajout d'un écran géant derrière la scène a certainement contribué à ce record de foule que l'on estime à plus de cent mille personnes...

Nous sommes arrivés pour le début de la prestation de K'naan. J'avais réservé une place pour ma mini Miss (platrée de la cuisse aux orteils) dans la zone attribuée aux personnes à mobilité réduite. Cette zone ressemblait à une sorte d'île tranquille dans la gigantesque marée humaine qui nous entourait. Ma puce avait une bonne vue sur un écran géant et je n'étais pas loin à aller et venir pour les besoins de la cause...

K'naan réchauffe les Plaines qui débordent...


Il y avait beaucoup de jeunes enfants parmi les spectateurs. Manifestement nous n'étions pas les seuls parents à avoir succombé à la pression! K'naan que je ne connaissais guère est arrivé sur scène à l'heure et de bonne humeur. Le rappeur canadien qui s'était produit à la place d'Youville l'année dernière a pas mal changé de calibre en une année!

Il a d'ailleurs donné une bonne prestation. Il a su réchauffer la foule en attente. Les fans des Black Eyed Peas connaissaient ses chansons et ils ont chanté de bon coeur avec lui. Plusieurs fois, le rappeur torontois s'est adressé au public pour présenter ses chansons, les expliquer, partager. Je l'ai trouvé bien sympatique.

Et puis, alors que la nuit tombait sur les Plaines, K'naan a joué son tube international Wavin' Flag (devenu l'hymne officiel de la coupe du monde) devant un public conquis. Sur son Twitter, le K'naan a écrit: "Quebec city with the Peas was amazing last night. 120 thousand people, nice. On a flight to Toronto now, miss it." En ce qui me concerne, ce fut une agréable surprise même si j'ai failli y perdre mes deux tympans en allant prendre des photos du chanteur...

 

Vous avez une ancienne version de Adobe's Flash Player. Get the latest Flash player.


En effet, la première fois que je me suis rendue devant la scène à l'endroit autorisé pour les photographes, le son était si fort qu'il me traversait le corps, me faisait vibrer le sang pour finalement m'exploser les deux oreilles. Autour de moi, les photographes et les gardes du corps avaient tous des bouchons dans les oreilles. J'ai tenu moins d'une minute avant de courir chercher les miens. Quelques secondes de plus et mes tympans y passaient! Ce fut la minute la plus douloureuse de ma vie musicalement parlant. J'en ai encore les oreilles engourdies. En revenant devant la scène, les oreilles bien bouchonnées, j'ai échangé plusieurs regards complices avec les gardes postés devant les enceintes à ce sujet. Mine de rien, leurs jobs n'est pas aussi facile qu'on pourrait le penser!

 

Entre la fin de la prestation de K'naan et l'arrivée des Black Eyed Peas l'attente fut trop longue à mon goût (45 minutes). Et vu que j'étais dans une zone privilégiée, j'imagine que ce fut bien pire pour ceux qui étaient noyés dans les profondeurs de la foule.

D'ailleurs j'ai eu ouïe dire que plusieurs personnes ont eu des malaises. Mon ami G, vendeur de bières, a aidé plusieurs personnes à sortir de la foule. Il a aussi trouvé la foule plutôt arrogante et il s'est fait du souci pour la multitude d'enfants présents (ce que je comprends parfaitement)...

Pendant que l'on attend en notre île tranquille, je regarde la foule et je vois des gens faire des vagues humaines pour passer le temps. Sur les écrans géants, les gens sont invités à envoyer des Textos à Will.i.am afin que celui-ci les utilise pour faire du "freestyle".

J'en profite pour discuter avec ma voisine la plus proche. Une jolie femme dans la trentaine qui est accompagné de sa mère. En passant, j'ai été étonnée par le nombre de personnes qui dépassaient la quarantaine dans les zones où je me trouvais. Je demande à ma gentille voisine si elle aime la musique des Black Eyed Peas. Elle me répond: "En fait, j'aime danser et ils font de la bonne musique pour danser!". Et, en effet, la dame dansa durant toute la durée du spectacle...

Les Black Eyed Peas font danser Québec

Arrive enfin le groupe tant attendu et cela commence plutôt bien avec "Let's get it Started" et l'hallucinant "freestyling" de Will.i.am. Celui-ci s'inspire des textos des fans et avoue ne pas être capable de le faire en français lorsqu'un texto dans la langue de Molière défile sous ses yeux. Pour ma part, après cette incroyable performance, le show retombe un peu comme un soufflé. Ma mini Miss, les yeux écarquillés, regarde Fergie se trémousser et "s'hypersexualiser" à volonté. Son premier costume pseudo futuriste me plait bien (elle est très bien roulée) mais ensuite, je trouve que cela dégénère un peu. Sa sexualité devient plus vulgaire que sexy à mon goût. J'en échange quelques mots avec mon homme qui est content que notre Mini Miss s'endorme pour moins en voir!

Étonnement juste après ce sentiment parental partagé, Fergie s'adresse à la foule pour dire qu'elle sait qu'il y a beaucoup d'enfants ici, qu'elle a beaucoup de "moves" indécent et qu'elle s'en excuse auprès des parents! Puis elle s'exclame: "Well, i'm crazy you know!". Je fais la moue, sceptique. Je ne peux m'empêcher de la trouver vieillie, retapée, artificielle et franchement pas si belle que ça. Alors qu'elle se tortille le derrière devant la caméra, j'aperçois même quelques soupçons de cellulite (et c'est à peu près la seule chose de naturel que je trouve en sa personne!). Je n'ai pas bien compris mon malaise devant sa présence sur scène. Pourtant j'aime bien Madonna qui est aussi sexuelle et qui est encore plus vieille! Mais Madonna ne me fait pas du tout cet effet là! Peut-être est-ce une question de talent (ou de goût). Difficile à expliquer. Je vais devoir méditer là-dessus. D'autant plus que si j'ai retrouvé mes 25 ans en dansant comme une folle à Thievery Corporation, je me suis sentie relativement croutonne aux Black Eyed Peas.

Personnellement, j'ai trouvé que le show était trop formaté et mécanique. Je n'ai pas non plus accroché à la passe DJ même si j'aime bien Will.i.am. Perché sur une plate-forme de DJ, il a transformé les Plaines en une boite de nuit géante. C'était pas pire mais sans plus. Et puis d'une façon générale, les succès qu'ils ont joué n'étaient pas de mes préférés. Bref, je n'ai pas vraiment embarqué dans la folie générale et je dirais même avoir été un peu déçue. Avec tout le "hype" qui entourait l'évènement, je m'attendais à plus, à mieux, à je ne sais quoi que je n'ai pas trouvé. Enfin comme dit le fameux dicton: "L'on ne peut pas plaire à tout le monde!".

Enfin, il y a bien eu la partie où la foule a allumé ses téléphones pour éclairer la nuit de milliers de lumières blanches qui se sont conjuguées aux milliers de macarons qui clignotaient. Si je n'avais été aussi blasée, j'aurais peut-être trouvé le moment émouvant. En tant cas ma voisine dansante a adoré! Emue, elle m'a chuchotée à l'oreille: "Whaou, c'est vraiment beau". Et il faut quand même mentionner que le groupe en a profité pour célébrer l'anniversaire de Taboo en lui faisant souffler les bougies d'un gâteau (tandis que Fergie filmait le tout avec une caméra numérique). Quant à moi, je n'ai pas l'autorisation de diffuser des photos ou vidéos de cette soirée (mais il est facile d'en retrouver des extraits sur YouTube pour ceux qui le désirent). Le show s'est terminé avec l'incontournable "I got a feeling" qui fut accompagné d'un lancer géant de confettis. Il faut admettre que ce fut bien joli dans la nuit. Et ce fut certainement le moment que j'ai préféré de cette soirée qui restera longtemps gravé dans les mémoires du Festival.

Cela dit, malgré ma déception générale, Will.i.am m'a plu. Il a été à la hauteur de sa réputation. C'est lui qui a le plus communiqué avec la foule et c'est lui que j'ai trouvé le plus humain. En fin de soirée, il a expliqué à quel point il était étonné de ce qu'il vivait, ici, maintenant, à Québec. Cela m'a fait plaisir. Comme il l'a dit, après avoir parcouru le monde entier, jamais il n'a connu une telle expérience que celle du Festival d'été. Il a même dit qu'il parlerait maintenant de Québec dans ses prochains spectacles. S'il tient sa promesse, cela fera toute une publicité pour le Festival!

Le Festival d'été est en train de devenir un Festival d'envergure réputé et reconnu à travers le monde. Alors quoi que l'on en pense (ou que l'on en dise), c'est certainement très bon pour l'image de la ville de Québec. Le maire Labeaume aurait peut-être dû embaucher les Blacks Eyed Peas plutôt que l'indigne Clotaire, il en aurait eu davantage pour son argent!

Tour de presse de cette soirée historique dans les annales du Festival:

- Black Eyed Peas casse la baraque
- Foule record pour les Black Eyed Peas
- Black Eyed Peas: piste de danse à ciel ouvert
- Marée de festivaliers sur les plaines d’Abraham

Publié par Etolane  samedi 17 juillet 2010
Commentaires
Cette publication n'a actuellement aucun commentaire.

Derniers commentaires



Catégories